mercredi 26 janvier 2011

... 36 ...

Officiellement, selon la formule consacrée, je suis radiée des cadres de la fonction publique le 30 juin au soir.

Dans les faits, j'arrêterai le vendredi 1er avril au soir, après avoir présidé une réunion dont je ramènerai les décisions pour les déposer sur le bureau de l'agent qui, quelques jours plus tard, rentrera les données sur un logiciel avant de les donner à signer à quelqu'un d'autre. Et puis je fermerai définitivement mon PC de travail.
D'ici là, il me reste en réalité 36 jours de travail à effectuer. Des journées qui me pèsent de plus en plus à la fois parce que je ne me sens pas motivée pour lancer des dossiers dont je sais très bien que je ne les verrai pas aboutir mais aussi parce que je constate jour après jour à quel point cette fonction publique dans laquelle je suis entrée il y a maintenant plus de 25 ans est en complète refonte.
Je ne sais ce qu'en aurait pensé ces collègues qui l'ont quittée, certains bien avant l'âge de la retraite: Anne, Isabelle, Marc et quelques autres... Mais je parlerai d'eux une autre fois

2 commentaires:

Françoise (salpi) a dit…

"partir en retraite".. tout un programme, en effet. Mais qu'as tu prévu, réellement, à faire, pendant tout ce temps que tu vas avoir libre , as tu des projets précis ?

@nn@ a dit…

Pffffffffff Françoise, il y a déjà l'appartement où je vis avec n°3. ça fera 4 ans en septembre que je dois le rénover car les enfants de l'ancienne proprio se sont contenter de peintures cache misère pour camoufler les dégâts des anciens locataires.
Et puis j'ai une pile d'au moins un mètre de haut de livres à lire, une bonne vingtaine de DVD à regarder, des centaines, voire des milliers de photos à retravailler, mon blog à sécuriser à plusieurs niveaux (ne serait-ce qu'en prévoyant un plan avec index pour ne pas risquer les redites qui deviennent inévitables avec plus de 800 billets)
Et ça c'est le intra-muros. J'essaierai d'être moins casanière!
Enfin je vais essayer quand même de retrouver un petit boulot car même si le montant de ma retraite sera supérieur au SMIC, ça ne sera pas le Pérou