vendredi 23 mai 2008

Il pleut sur Nantes ...enfin pas tant que ça

Si Toulouse restera désormais à jamais associée à Claude Nougaro, d'autres villes voient leur nom lié à des chanteurs: Vesoul et Jacques Brel, Brest avec les Frères Jacques et Yves Montand, Bruxelles avec là aussi Jacques Brel mais aussi Dick Annegarn, Paris et Edith Piaf.
Et puis il y à Nantes, Nantes chantée par Barbara.
La ville de Nantes n'a d'ailleurs pas été rancunière de l'image pluvieuse donnée par Barbara avec son:
"Il pleut sur Nantes, donnes moi la main. Le ciel de Nantes rend mon coeur chagrin"
puisqu'elle donné à une rue ce nom qui n'a existé durant des années que dans cette chanson, je parle du
"25 rue de la Grange aux Loups, je me souviens du rendez-vous..."

Nantes? En réalité il n'y pleut pas si souvent que cela :-) ... Et pour beaucoup de nantais, Nantes c'est d'abord son château, celui des Ducs de Bretagne...

...d'où l'on voit cette tour, emblème des anciennes usines de la famille Lefèvre Utile d'où partaient ces délicieux petits beurre LU dont les gourmand(e)s grignotent toujours en priorité les 4 coins dorés.

Nantes a aussi appris à vivre avec son passé négrier qui lui permis de s'enrichir ainsi qu'en témoignent certains beaux hôtels particuliers nantais...

...autrefois implantés au bord au bord de la Loire, déclaré dernier grand fleuve sauvage de France.

Même si beaucoup des anciens bras de la Loire ont été comblés à Nantes, l'eau y reste très présente: la Loire donc mais aussi l'Erdre. L'Erdre dont une partie de son ancien cours est désormais recouvert d'un ruban de bitume planté de magnolias. Ces derniers sont un symbole de cette ville riche en parcs et jardins: celui du jardin des plantes, celui du grand Blottereau ou celui du parc des expositions où se tient tous les 5 ans des Floralies internationales. Le reste du temps on peut y profiter selon la saison de ses jardins consacrés aux bruyères, aux iris et de la roseraie. Mais pour moi, Nantes c'est avant tout le quartier Graslin avec la rue Crébillon qui a donné le verbe "crébilloner", la brasserie "la cigale" avec ses plus que centenaires mosaïques et le cours Cambronne qu'elle jouxte

Et c'est surtout le passage Pommeraye ...
...immortalisé à deux reprises par un enfant nantais qui a enchanté mon coeur.

Post-Scriptum

Pour ceux et celles qui auraient envie de connaître Nantes autrement qu'en passant par l'Office du Tourisme il existe un petit livre: " le piéton Nantes" – par Nicolas de la Casinière qui incite à visiter la ville autrement.

Exemples: « les vaisseaux de pierre à l'échouage » sur les grandes demeures construites grâce au commerce triangulaire » ou « le silage de la gourmandise » ciblé sur quelques incontournables lieux nantais liés à l'alimentation comme la boutique du chocolatier Gautier-Débotté ou à d'autres plaisirs tels ceux de la lecture avec la librairie/maison d'édition l'Atlalante.

5 commentaires:

pierre a dit…

Sans oublier La folle Journée de Nantes... si on aime un peu la musique ou si l'on veut la découvrir.
Merci de ton passage, remontant la Loire à tire-d'aile, jusque là, chez Pêle-mêle.

@nn@ a dit…

Exact Pierre, j'avais oublié "les Folles Journées"...
Mais là mes impressions sur Nantes étaient plus visuelles que sonores.
Et puis je dois avouer que si je les ai fréquentées à leurs débuts, je me suis assez vite lassée avec les problèmes de réservation et surtout, surtout, j'ai été très agacée par cette tendance de certains nanto-nantais à y aller plus pour y être vus que par goût de la musique...

pierre a dit…

C'est bizarre ces effets de mode... je te comprends.
Reste que Nantes a de bien belles richesses architecturales et qui sait les montrer.

Ganesh a dit…

J'adore cette chanson de Barbara,je me rappelle avoir pleuré un jour en l'entendant dans ma baignoire. Non la baignoire n'a pas débordé, je sais faire les choses avec modération :)
Pour la ville de Nantes, je l'aime bien même si j'y passe assez rarement pour cause d'éloignement géographique ...

@nn@ a dit…

Pour ce genre de chose, je préfère la douche (en intérieur) ou l'averse de pluie (en extérieur) l'eau douce ça dilue mieux le trop plein de sel... Mais là le temps semble reparti au beau, donc interdiction de pleurer :-)