mercredi 28 novembre 2012

Astérix voyage beaucoup ...

... dans les récits inventés par Goscinny puis Uderzo. Mais aussi au gré des traduction. Ce qui donne parfois lieu à des adaptations du nom des personnages aussi savoureuses que les originaux.Une exception, les héros eux gardent toujours le même nom quelle que soit la langue... enfin sauf Idéfix qui devient chez les anglo-saxons: "Dogmatix"
Voici donc Abraracourcix qui s'appelle chez les Anglais et les Américains: Vitalstatistix, chez les Allemands: Majestix et chez les Hollandais: Heroïx
Passons à Agécanonix, le doyen du village qui a épousé une jeunesse qui, chose étonnante n'a jamais été désignée autrement que sous l'expression: "la femme de..." Si son époux est appelé par les Anglais: Geriatrix, les Américains lui donnent du Arthritix. Les Allemands préfèrent Methusalix et les Finlandais Senilix!
Place maintenant au barde qui finit régulièrement bâillonné et ficelé comme un saucisson: Assurancetourix
Si les Allemands restent neutres avec le nom de Troubadix. Les Anglais et les Portugais appellent un chat, un chat et l'ont renommé Cacofonix!
Cétautomatix, le forgeron, son ennemi juré qui songe avant tout au bien-être de ses oreilles et de celles des habitants du village, devient  Fulliautomatix chez les anglo-saxons, Automatix chez les Allemands et les Italiens et Esautomatix chez les Espagnols.
Ordrafatétix, le marchand de poissons -pas frais...-se fait sérieusement étriller par les Anglais qui l'ont rebaptisé: Unhygienix... que les Américains ont remplacé par Epidemix tandis que les Allemands renvoyaient un trait de caractère du personnage qui est peu prêteur en lui donnant du UnVerleihnix
Passons maintenant aux femmes.
Bonemine, la femme du chef, si prompte à sortir le rouleau à pâtisserie, est épargnée par les Allemands (Gutemine) et les Américains (Belladonna)... à moins que ces derniers ne se réfèrent à la plante qui est un poison. Les Anglais eux, n'ont pas hésité et la nomment Impedimenta, qui renvoie à un mot d'origine italienne (charge dont on ne peut se passer, qui alourdit et entrave les mouvements)
Et pour finir, la douce (?) épouse d'Ordralfabétix: Iélosubmarine. Les Allemands qui devaient aussi apprécier la chanson des Beatles ont traduit son nom par Yellosubmarine. Les anglo-saxons ont préféré oublier cette allusion à la chanson et sont beaucoup plus saignants puisqu'ils l'appellent : Bacteria ...

2 commentaires:

Marwan a dit…

Intéressant.
Ca me donne également envie de voir les traductions des noms de personnages issus des autres peuples.

@nn@ a dit…

En dehors du "dictionnaire Goscinny" que tu possèdes déjà, puis-je te conseiller ce site:
http://www.asterix.com/encyclopedie/
où je n'exclus pas de retourner picorer un jour