mercredi 16 février 2011

D'une valse à l'autre...

Le début du morceau ne dit rien... sauf quand le thème principal se met en place car alors les plus anciens se souviennent de la version jouée à l'orgue de barbarie. En fait, le générique qui précédait le vendredi soir "le ciné club" d'Antenne 2...

... mais combien savent qu'il s'agit non pas d'une nième valse de Strauss mais de "amour et printemps" d'Emile Waldteufeul. Ce compositeur, aujourd'hui très oublié, est né à Strasbourg en 1837 et mort à Paris durant la première guerre mondiale. Il est enterré au Père-Lachaise.

2 commentaires:

caphadock a dit…

Bravo pour remettre les choses au point car pour la plus part des gens la valse c'est Strauss point final alors que.........
Amitiés

@nn@ a dit…

Il faut les comprendre Caphadock, entre le père et fils (au pluriel) il n'est pas évident de se faire un nom.
Là je dois remercier un ami suisse qui m'avait fait connaître ce compositeur dont il aimait beaucoup la valse des patineurs