mardi 9 juin 2009

...interludes (6)...

ZONES HUMIDES
Au millième de seconde
par Erwan Balança
Qu'écrire face au "temps suspendu" où, par la magie d'une photo, surgit des eaux comme une fée/ondine. Rien. Juste regarder.

2 commentaires:

Caillou blanc a dit…

Merci pour cette beauté passagère, cet instant en suspend...

@nn@ a dit…

Ce n'est pas moi qu'il faut remercier mais ce photographe dont j'ai découvert le travail par le hasard d'un livre que je voulais offrir et que différents hasards de la vie ont fait que je l'ai gardé pour moi.
Peut-être le rachèterai-je pour finalement le faire car cet exemplaire là a été trop lu et relu et le sera encore. Pas de mots mais tant de portes pour la méditation, cet autre "temps suspendu".