dimanche 14 juin 2009

...interludes (fin)...

MARAIS SALANTS
Dernier cri: sterne pierregarin
par Erwan Balança
"...Il y avait quatre générations cet après midi là autour, non pas d'un berceau bien qu'il y eut un nouveau-né, mais d'un lit dans une unité de soins palliatifs. Arrière grand-mère, grand-mère, fils et arrière petit fils. Quatre vies et la mort. Une nouvelle vie commençait, une autre s'achevait. Deux yeux devenus vert d'eau avec le temps qui s'ouvrent, s'échappant pour quelques minutes d'un sommeil semi comateux... et qui rencontrent deux autres, de ce bleu sombre des yeux de bébés, quittant quelques instants le sommeil bienheureux d'après la tétée. Un sourire, sans doute ce qui fût le dernier sourire, pour s'excuser d'avance de ce que l'on va enfin s'autoriser à quitter la vie. Le lendemain. Sans un bruit. Sans un cri..."

4 commentaires:

Myosotis a dit…

Très très belle photo...

@nn@ a dit…

Très belle photo... comme toutes celles de ce livre Myosotis.
J'ai eu beaucoup de mal à en sélectionner une dizaine et à chaque fois j'ai un immense regret, celui de les faire disparaitre au bout de 24 heures ainsi que je m'y suis engagée.
Je me console en disant que ce livre j'avais à l'origine prévu de l'offrir mais pour deux raisons je l'ai gardé vers moi. Et ça je ne le regrette pas.

Caillou blanc a dit…

Merci @nn@ pour m'avoir fait découvrir ce photographe! Evasion vers chez vous... Et le livre, je sais déjà à qui l'offrir...

@nn@ a dit…

Ne me dites pas que ce sera à votre amie qui habite à la limite du Maine et Loire et de la Loire-Atlantique!
Quoique, pourquoi pas?
Parce que récemment j'ai fait connaître à un nantais qui vit dans cette ville depuis plus de 30 ans les statues de Jules Verne enfant et de Némo. A sa décharge, c'est un quartier où il va peu et quand il y va, le soir, c'est en voiture alors forcément il se concentre sur la conduite et pas trop sur le paysage. Donc deux statues de bronze noyées dans l'ombre des arbres...