lundi 15 décembre 2014

"The Hobit - The battle of the Fives Armies"

Encore une séance cinéma, consacrée cette fois-ci au 3ème et dernier volet des aventures de Bilbo. J'ai bien aimé...mais pas autant que "le seigneur des anneaux". Oui j'ose écrire que "j'ai aimé... mais"
Ce qui justifie ce "mais"? Des longueurs. Inévitables quand on songe que si les 3 volumes soit 1278 pages du "Seigneur des Anneaux" justifiaient pleinement une trilogie, le livre "Bilbo le Hobbit" ne comporte que 320 pages.
Alors, une fois ce Smaug tué, et la folie du chef des 13 Nains partis à la reconquête des collines de fer et surtout de la "Pierre Arcane" établie, ce 3ème opus est presque exclusivement à la description de combats entre les 5 armées.
5? oui! Au départ la guerre ne semble opposer que les Nains soucieux de garder toutes leurs richesses aux Hommes-du-Lac et les Elfes contre les Nains. Mais c'est avant qu'ils ne fassent cause commune pour lutter contre deux autres ennemis autrement plus redoutables: les Gobelins et les Wargs. 
Sauf que là aussi on a vu beaucoup de batailles au fil des épisodes du "Seigneur des anneaux"et que l'effet de surprise avec la découverte des immondes créatures que sont les deux derniers peuples cités a, pour la même raison, été bien émoussé.
De plus, l'action, bien que intense avec moult combats ou collectifs ou individuels, reste relativement statique puisque tout ou presque se déroule dans la même région de la terre du Milieu.
Alors j'avoue, je me suis un peu ennuyée, me surprenant même à plusieurs reprises à traquer les trucs utilisés par le réalisateur et que j'ai découvert dans les bonus de la précédente trilogie. 
Je ne regrette pas de l'avoir vu ce dernier film qui clôt la trilogie du Hobbit. Mais je ne suis pas du tout certaine que j'aurai ensuite envie d'acheter la vidéo, ce qui n'avait pas été le cas pour "le Seigneur des Anneaux"

3 commentaires:

Marwan a dit…

Au fait, les cinq armées sont:
- les nains
- les hommes
- les elfes
- les orques
- les animaux

Pour info, le projet initial était de faire 2 films. Mais Peter Jackson a eu envie de faire une deuxième trilogie.

@nn@ a dit…

Ah... la page consacrée sur Wikipédia à ce livre/film serait elle erronée?
Mais il est vrai que tout à la fin du film, la cause des nains+hommes+elfes qui semblait mal engagée face aux orques est sauvée par l'arrivée des aigles emmenés par le mage découcert dans le 1er livre, celui qui parlait aux oiseaux et avait un traineau tiré par des lièvres

Marwan a dit…

Le mage c'est Radagast le Brun.