mardi 24 décembre 2013

Quelques images atypiques de Noël

Oui, atypiques car traditionnellement les chrétiens, lorsqu'ils pensent à Noël imaginent un crèche avec un enfant que regardent tendrement un homme et une femme avec parfois, en arrière plan, un âne et un boeuf. Mais certains osent imaginer autre chose. Comme par exemple un enfant Jésus de sexe... féminin.
Ou, encore en cette année de vote et de mise en oeuvre en France de la loi permettant le mariage entre des personnes de même sexe, comme cela se passe en Belgique... un couple de parents ressemblant fort aux héros inventés par Hergé.
D'autres préfèrent rappeler que pour beaucoup, Noël est devenu moins une fête religieuse que l'occasion de faire des repas copieux. Alors ils osent remplacer le petit Jésus par... oui, vous avez bien vu... une oie à moins que ça ne soit un chapon truffé.
Certains sont même allés plus loin en confectionnant des personnages en charcuterie avant de les installer sur de la paille. Pardon, de la choucroute.
Bon, ceci dit, je vous laisse, on ne laisse pas attendre une bûche glacée!

2 commentaires:

Marwan a dit…

Pour la dernière représentation, voilà un traiteur qui a pris au pied de la lettre les paroles de Jésus: ceci est mon corps...
Pour le sang, je vous recommande un bon vin blanc alsacien... :-)

@nn@ a dit…

:-D
Ceci dit, pour le vin blanc, tu n'as pas tort car cela fait longtemps que les prêtres ont opté pour le vin blanc (qui tâche moins le linge) en guise de vin de messe.
Et là j'affirme haut et fort que les prêtres alsaciens sont mieux lotis que ceux de Loire-Atlantique parce que le Muscadet... :-/