lundi 9 décembre 2013

Cadix... (3) et le parc Genovès

Parmi les choses à voir à Cadix, il y a le parc Genovès. Pas parce qu'on y trouve des plantes particulièrement rares, même si la localisation de la ville facilite l'acclimatation des plantes originaires des pays chaud, mais à cause des statues. Et plus particulièrement l'une d'elle. 
Non pas celle avec ces deux petits enfants qui s'abritent de la "pluie" de la fontaine grâce à u parapluie. Ni même celle qui rend hommage à l'un des musiciens espagnols les plus connus: Manuel de Falla
Non, la statue qui mérite que l'on s'arrête quelques instants, alors même qu'au plan esthétique elle ne présente pas de qualités particulières, est consacrée à la bataille de Trafalgar. Et oui, contrairement à ce que j'ai longtemps cru, la bataille de Trafalgar, celle là durant laquelle le vice-amiral Nelson est décédé, s'est tenue au large des côtes espagnoles. Le "cap Trafalgar" situé près de Cadix lui ayant donné son nom.

Trafalgar, étant une bataille que les Français préfèrent oublier, voici quelques éléments la concernant. Elle s'est tenue le 21 octobre 1805. D'un côté il y avait la flotte franco-espagnole sous les ordres du vice-amiral Villeneuve et de l'autre la flotte britannique commandée par le vice-amiral Nelson.
Le 21 octobre marque le souvenir d'une cuisante défaite pour les Français et les Espagnols. Si l'on ne prenait en compte que le nombre de bateaux et de marins engagés dans la bataille, les Anglais, moins nombreux, auraient du être perdants. C'était oublier le savoir-faire de la marine anglaise commandée par un brillant  vice-amiral. Ce jour là 23 bateaux  (soit les 2/3 de la flotte franco-espagnole) seront détruits,4 400 marins seront tués ou noyés, 2 500 seront blessés et plus de 7 000 soldats seront faits prisonniers. Les pertes anglaises seront moindres. 
Pour la petite histoire, c'est durant cette bataille que, pour motiver ses troupes, Nelson avait fait hisser le message suivant qui deviendra ensuite une phrase culte "England expects that every man will do his " soit: "L'Angleterre attend de chacun qu'il fasse son devoir".
Pendant très longtemps ensuite, à chaque 21 octobre (ou à une date très proche) il a été de tradition, dans tous les navires de la Royal Navy, de porter un toast à la mémoire éternelle de Nelson et de ceux qui sont morts avec lui. Un toast porté en silence car il est destiné à commémorer, non une victoire, mais bien le souvenir d'hommes tombés pour leur pays.

2 commentaires:

Marwan a dit…

En effet, tu étais juste à côté: il n'y a même pas 30 km entre Cadix et la zone de la bataille.

@nn@ a dit…

Quand je pense qu'il aura fallu que je vois ce monument pour arrêter de localiser Trafalgar sur les côtes anglaises...