vendredi 26 août 2011

Epine calcanéenne

C'est quoi? Une plante?

Non! Rien à voir donc avec la botanique ! C’est une sorte de bourgeonnement osseux pointu qui est situé sur la face inférieure du calcanéeum, l'os du talon. On l'appelle également épine de Lenoir.

Comment on la reconnaît ?

Tout simplement à la douleur qui survient à la marche, notamment « à froid » le matin au lever, ou après un période d’inactivité. Elle croît dans le temps (génial L ) obligeant la personne à ne pas ou plus poser par terre le talon atteint (exact !) ou encore à adopter une posture de compensation qui va entraîner d’autres problèmes au niveau des genoux ou des hanches (exact ! Et dans ce cas là on se prend au moins dix ans d’un coup !).

Les causes ? Elles peuvent être multiples :

- l’âge, car en général la personne a entre 40 ans et 60 ans (gagné !)

- le surpoids (gagné! )

- la sollicitation excessive de la zone du talon pour les personnes qui doivent rester longtemps debout (non) ou qui pratiquent la course à pied (pas de danger) ou la marche sur un sol dur (zut ! Moi qui comptait profiter de ma retraite pour faire des balades à pieds)

- la malformation du pied et notamment les pieds plats (gagné !)

- le port de chaussures inappropriées (euh… en général les jolies petites chaussures qui vont bien avec les robes ou les jupes ne sont JAMAIS confortables)

Bon, et maintenant je fais quoi ???

On se soigne avec des anti-inflammatoires parce que quand la chose est détectée avec une inflammation est bien installée, le repos ne suffit plus (j’ai vu :-(… ) et après en fonction de la ou des causes on s’adapte.

Conclusion : … Renoncer à porter une bonne partie des chaussures dont les talons sont trop bas… ou trop hauts… et surtout trop étroites pour les talonnettes en silicone prescrites dans un premier temps … et perdre du poids. Et ça, ça va pas être évident pour la gourmande que je suis !!!

3 commentaires:

caphadock a dit…

Gagné c'est exactement ça !
J'ai tout
Pour la première fois j'ai dû mettre des semelles spéciales avec un trou à l'endroit de la fameuse épine et depuis c'est top!
A part qu'avec l'age on ne gambade plus comme avant

Ganesh a dit…

J'ai eu ça en courant un peu trop il y a quelques temps. C'est passé avec l'arret de la course pendant 2 mois et des semelles faites sur mesure dans mes baskets.

@nn@ a dit…

Mes semelles Caphadock sont "pleines" avec par contre une zone où le silicone est moins dense. ça donne une marche plus "moelleuse" mais qui est longtemps resté douloureuse à froid
Ce n'est hélas pas "passé" pour moi Ganesh, même si c'est devenu beaucoup moins douloureux notamment parce que avec le temps j'ai appris quelques trucs comme échauffer les articulations avant une période d'arrêt
Conclusion: je crains encore de me remettre à faire de longues balades... car je pense au lendemain :-/