mercredi 29 juillet 2009

colère...

En principe il n'aurait pas du y avoir de nouveau message parce que... ce serait trop long à expliquer... en admettant que ça vaille la peine de l'être.

Mais hier il y a eu un article paru dans le Monde en ligne, article dont voici quelques passages:
Soudan: une journaliste (...), qui écrit pour un journal de gauche et travaille pour la Mission des Nations unies, risque la flagellation pour "tenue indécente"
La tenue indécente: non pas un décolleté plongeant ou comme il y a bien longtemps en France une présentatrice dont la jupe découvrait les genoux mais: un pantalon dans un restaurant de Khartoum, la capitale.
Ce qu'elle risque:"Ils vont me fouetter 40 fois et m'imposer une amende de 250 livres soudanaises", soit 100 USD

Triste fait-divers illustrant une nouvelle fois le peu de valeur de la notion de "droit des femmes" dans certains pays. Sauf que ceci n'est que la partie visible de l'iceberg qui va bien au delà.
"Douze autres femmes avaient été arrêtées en même temps qu'elle dans un restaurant de la capitale. Dix d'entre elles avaient été convoquées deux jours plus tard et fouettées dix jours plus tard. Parmi elles figurent des Soudanaises du sud semi-autonome, majoritairement chrétien ou animiste, où la charia (loi islamique) n'est pas en vigueur"
L'article indique aussi ceci:
"Une [consoeur journaliste], (...), a été accusée d'avoir diffamé la police après avoir écrit un article dans [un] journal (...) condamnant la manière dont [elle] avait été traitée"(NB: Elle risque une amende de plusieurs centaines de milliers d'euros si elle est reconnue coupable) avant d'ajouter: "Pour le Réseau arabe pour l'information sur les droits de l'homme, la plainte contre [la seconde journaliste] découlait de son affirmation que l'arrestation de [ sa consoeur] "n'était pas une question de mode mais une tactique politique pour intimider et terroriser les opposants".

5 commentaires:

verveinecitron a dit…

Cela laisse toujours sans voix...

caphadock a dit…

Ce genre de régime "religieux?" "politique?" n'a d'existence que par la terreur et quoi de plus horrible que de s'en prendre aux femmes ou aux enfants et c'est la que je m'aperçois que je suis raciste. Je n'aime pas la race des intolérants.

cailloublanc a dit…

J'aime ces coups de colère @nn@!

malaussen a dit…

"La bêtise humaine n'a pas de limites !" Comme dit Jules Renard, le mot "humaine" est ici de trop car il n'y a que les hommes qui soient bêtes !
Ca me fait penser aux Talibans qui détruisent les écoles parce que l'enseignement ne correspond pas à la façon dont les enfants devraient être éduqués selon eux... Ecoles de filles bien sûr !

@nn@ a dit…

Que vous répondre verveinecitron, caphadock, cailloublanc et malaussen?
Qu'il faudra suivre ce que décidera le tribunal le 4 août prochain.
Mais surtout, quelle que soit la décision, ne pas oublier d'une part les 10 jeunes femmes qui elles ont subi le fouet et d'autre part les femmes mais aussi les hommes qui doivent subir des lectures on ne peut plus extrémistes, sectaires de textes religieux.

Et plus pour Malaussen, avez vous vu ce film dont j'avais parlé l'an dernier d'une réalisatrice (afghane?) "le cahier" où une petite fille se bat pour aller à l'école? L'action se passe dans la région où les talibans ont dynamité d'immenses statues de Bouddhas.