mercredi 29 avril 2009

actrice et femme toujours...

Dans "les demoiselles de Rochefort", il y avait Delphine/Catherine Deneuve et Solange/Françoise Dorléac, soeurs jumelles dans le film mais vraies soeurs dans la vie.
Françoise Dorléac, décédée dans un accident d'automobile, un an après la sortie des "demoiselles", gardera de fait à jamais le visage de Solange.








Quant à Catherine Deneuve, au fil des années, elle n'a pas énormément changé, tant au plan physique qu'au niveau des rôles où globalement elle a finalement pris beaucoup moins de risques que dans sa jeunesse quand elle tournait avec Roman Polanski (Répulsion) ou Bunuel (Belle de jour).

Tel n'a pas été le cas pour deux autres actrices qui ont, semble-t-il, davantage osé assumer, année après année, le poids de leur âge, de leur vie.
Annie Girardot n'a pas toujours eu les rôles auquel elle aurait pu prétendre après celui que lui avait confié Visconti dans "Rocco et ses frères".
Beaucoup ne l'ont redécouverte que via la sortie du très dérangeant "la pianiste" où elle était la mère d'Isabelle Huppert


Quant àSimone Signoret, sa Madame Rosa de "la vie devant soi" est aussi émouvante à sa manière que la Marie de "Casque d'Or"... Mais il faudrait aussi mentionner les rôles de la maturité: celui Clémence dans "le chat" ou de Mathilde dans "l'armée des ombres" ...

5 commentaires:

myosotis a dit…

De grandes dames, chacune à leur manière....

arlette a dit…

Visages en miroir
le temps sculptent les heures de joies et de chagrins

@nn@ a dit…

Arlette, Myosotis, des grandes dames, physiquement je ne sais pas; mais toutes les deux ont su rester naturelles là où tant d'autres recour(ai)ent à tant d'artifices pour retarder le temps qui passe.
Il faudra à mon avis encore de nombreuses années avant que pour des actrices on ose dire d'elles ce qu'on écrit au sujet des acteurs âgés: qu'ils (elles) ont un beau visage patiné, voire buriné par le temps.

caphadock a dit…

Un petit détail pour les sœurs d'Orléac. Quand elles sont entrées dans le milieu des artistes Françoise à gardé son nom alors que sa sœur, plus jeune d'un an a du prendre pseudonyme Deneuve.

@nn@ a dit…

Je dirai même plus Caphadock puisque j'ai trouvé ceci au sujet de Françoise Dorléac:
"Deuxième d'une famille parisienne de quatre filles et de parents comédiens, Maurice Dorléac et Renée Deneuve"
Merci le net et présentement:
http://cinema.fluctuat.net/francoise-dorleac.html