lundi 13 avril 2009

Floralies internationales de Nantes... 2004

Il faut reconnaître que, de manifestation en manifestation, le nombre de photos réalisées est devenu de plus en plus élevé.
Peut-être parce que qu'à force le regard apprend à contourner les obstacles inhérents à ce genre d'événements: une quasi totalité de photos d'intérieur dans un cadre plutôt laid (des halls d'exposition avec une multitudes de néons et autres spots) et beaucoup de visiteurs... et à apprécier différemment l'espace, les couleurs, les motifs...

Ainsi dans cette composition axée sur le thème de l'eau, il faut "lire" celle-ci par son absence/présence. Absence via la rivière de galets secs mais aussi présence à travers la cascade d'orchidées.

Ailleurs si l'eau était clairement présente via le jet d'eau dans la mare où était installé un pêcheur en topiaire, elle l'était aussi implicitement à travers ces deux totems végétaux en forme de têtes de poisson.

Parfois il fallait aller chercher plus loin pour la trouver dans la moiteur humide implicite d'une forêt équatorienne où les plantes avaient tôt fait de prendre possession de leur territoire envahi par un des symboles de l'expansion humaine.
Il ne reste plus alors qu'à se confier au dieu de la mer, à moins que ce ne soit quelque génie de l'eau souriant...

Découvrir aussi que les floralies sont aussi ouvertes à d'autres "fleurs" qu'elles soient ...en sucre filé ou de fruits composées.
Comment ne pas penser alors à Verlaine :
"Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur, qui ne bat que pour vous..."

Au final il en est des fleurs comme des amours et de l'esprit humain. Il faut parfois en accepter les piquantes règles du jeu. Ainsi l'eau est bien présente dans cet cet étrange échiquier qui a fasciné plus d'un visiteur: il faut juste connaître une spécificité des cactus dans le désert.

Cette année le thème choisi est celui du pouvoir des fleurs. Que réserverons les exposants?
Réponse dans moins d'un mois.

3 commentaires:

Mohamed Meabed a dit…

La communication entre l'homme est responsable de la création de croissance
Au niveau de l'individu et le développement au niveau de la communauté
Lorsque les travaux d'amis dans le monde extérieur
Ainsi, vous créer des amitiés dans votre procédure
Dans votre esprit, qui a toujours fait de vous alerter de pensée, de conscience
Nous ne sommes pas des systèmes fermés avec les mêmes
Mais nous sommes créés à être touchés sont ceux qui nous entourent nous influencent en nous encourageant
Ainsi que des conseils pour nous et nous aussi
Si les gens aiment inévitablement se sentir à l'aise et spontané lorsque vous êtes beau et Comment la communication entre les êtres humains, et par l'employeur Ntaref Ntqa
Allah dit dans le Coran:
((Nous vous avons créés d'un mâle et une femelle et avons fait de vous des nations et tribus afin que vous pourriez avoir connaissance de l'autre que Allah est Omniscient, un)): l'Etat (13) AL-chambres

Follow me**follow you ,,,,,, for more Communication

https: / / meabed-egypt.blogspot.com

https: / / tarfaia.wordpress.com

verveinecitron a dit…

Bon, je n'avais pas bien compris que les photos montrées étaient celles d'éditions précédentes...
En tous cas ça donne envie et je comprends ton impatience (le visage du Dieu de la mer est assez impressionnant)

@nn@ a dit…

* Je n'aurais jamais cru M. Meabed que mon modeste billet serait allé jusqu'en Egypte! A priori via le moteur de recherche Google.
Mais ne m'en voulez pas de ne pas vous suivre jusqu'à votre blog, la simple consultation de votre profil (merci blogger) m'ayant appris qu'il semblerait fort que nous partagions assez peu de centres d'intérêts communs... En outre je pratique assez mal l'anglais

* Oui Verveine les 3 derniers billets ont été centrés autour des Floralies 1994, 1999 et 2004. Ta remarque m'a incitée à reprendre les anciens billets pour plus afficher ce qu'il en était.
En 2004, plus que le dieu de l'eau??? de la mer??? (je ne me rappelle plus mais je pencherai plus vers le roi des ondins) au doux sourire plein de sagesse, c'est l'avion englouti dans la forêt vierge qui avait impressionné les visiteurs.