samedi 2 mai 2009

Le chat de Kipling

... quand la lune se lève et que la nuit vient, il est encore le Chat qui va son chemin tout seul et pour lui tous les endroits se valent. Alors il part dans les Bois Humides et Sauvages ou dans les Arbres Humides et Sauvages ou bien sur les Toits Humides et Sauvages, en agitant sa queue sauvage et en s'en allant solitaire et sauvage.
R. Kippling
Le chat qui va tout seul
in les histoires comme ça

5 commentaires:

michelgonnet a dit…

Il semble parfois que tout à été dit sur Lui mais en fait, tout reste toujours à dire (rire)
Et cela me plait !

@nn@ a dit…

Ne me dites pas que vous ne connaissez pas ce conte de Kipling Michel?
Si non, voici où trouver le texte intégral qui est en outre assez poétique:
http://passionchats.free.fr/histoire3.htm
C'est en le recherchant de nouveau ce matin que je me suis aperçue que certains le classent dans la catégorie des contes philosophiques.
Encore un faux conte pour enfants puisque les adultes y trouvent aussi leur ... compte (rires)

arlette a dit…

Indépendant !!! oui mais intéressé c'est lui le petit malin ........
je viens de relire ce conte , les mots sont toujours aussi charmants et cruels
beau soleil de mai Amie

Caillou blanc a dit…

Mmmm....Merci pour la découverte de ce texte que je ne connaissais pas , Chère @nn@... Je profite de leur présence ce week end et c'est si bon!

@nn@ a dit…

* Oui Arlette, ce conte est plein d'enseignements dont je retiens principalement celui-ci: "l'indépendance a sa contrepartie: la solitude"

* Ravie Caillou Blanc de vous avoir connaître ce conte un peu atypique dans la série des "histoires comme ça" dont j'ai découvert la triste genèse en le recherchant: Rudyard Kipling l'a écrit pour sa fille qu'il adorait, Joséphine, morte de pleurésie en 1899, à l’âge de huit ans.

De parler de Kiping me donne envie de relire et revoir le film qui en a été tiré avec Sean Connery et Michaël Caine: "l'homme qui voulu être roi". Connaissez-vous l'un ou l'autre?